Igor Mendjisky

Formé au Conservatoire National d’art dramatique dans les classes de Dominique Valadié, Andrej Severin, Muriel Mayette et Daniel Mesguich et chez Jean-Louis Martin-Barbaz et Hervé Van der Meulen au Studio-théâtre d’Asnières. Depuis 2004, il met en scène entre autres : Masques et Nez, création masquée improvisée dans laquelle il joue également, au Ciné 13 théâtre, au Studio des Champs Elysées, au Centre Dramatique National des treize vents, au théâtre des Mathurins et en tournée, Rêves de Wajdi Mouawad au théâtre Mouffetard en 2009 et au studio théâtre d’Asnières, en 2008 Hamlet de Shakespeare au Cine13 théâtre, au théâtre Mouffetard , au Festival de Sarlat, au Festival d’Anjou, au théâtre Aimé Césaire en Martinique, en tournée, en 2007 Le plus heureux des trois d’Eugene Labiche au ciné 13 théâtre et en tournée.

Il met également en scène plusieurs créations collectives J’ai couru comme dans un rêve en 2011 au théâtre de l’Atalante, reprise au Théâtre Gérard Philipe Centre Dramatique Nationale de Saint Denis en Avril 2013 et en tournée en 2014 à la Rose des Vents, au théâtre national de Tremblay, de Calais, de Vesoul, de Charleville–Mézières, à la Piscine à Chatenay Malabry, à Beauvais au théâtre du Beauvaisis, scène nationale de l’Oise, Reprise en 2017 au Carré Monfort. En 2015 /2016 IDEM au TDN et au Théâtre de la Tempête et en tournée, Notre crane comme accessoire au Théâtre des Bouffes du Nord et en tournée.

En 2017 il met en scène avec les élèves de La classe Libre des cours Florent une création C’est un peu comme les montagnes russes, le spectacle est repris à la Piscine scène nationale de Chatenay. Toujours en 2017 il met en scène avec les élèves sortant de l’ESAD L’étrange histoire de l’enfant nommé K. adaptation libre du Château de Kafka au TCI, reprise au festival « Paris l’été », en 2018 il adapte et met en scène Le Maitre et Marguerite au théâtre de la Tempête, au festival d’Avignon et en tournée.

Il travaille au théâtre en tant que comédien dans sa mise en scène de Rêves de Wajdi Mouawad, de Notre crane comme accessoire et dans J’ai couru comme dans un rêve puis sous la direction de Jean-Yves Ruf dans Mesure pour Mesure de William Shakespeare à la MC93, au théâtre de Vidy Lausanne et en tournée, René Loyon dans Soudain l’été dernier de Tenessee Williams au théâtre de la Tempête et Antigone de Sophocle au théâtre de l’Atalante et en tournée, Stéphane Douret dans Le Dragon de Schwartz, Au Conservatoire National il travaille sous la direction de Wajdi Mouawad dans Littoral, de Mario Gonzalez dans Molière en masque, de Gildas Milin dans Ghost, de Tilly dans Spaghettis bolognaises. Il travaille également au centre de Création Makeïeff / Deschamps sous la direction de Louise Deschamps dans Le privilège des chemins de Pessoa, et à l’Agitakt avec Emmanuel de Sablet dans l’Échange de Claudel.

En 2013 Igor Mendjisky est invité sous les conseils de Wajdi Mouawad par Hortense Archambault et Vincent Baudriller à Participer aux Voyages de Kadmos dans le cadre du Festival IN d’Avignon.

En 2009 Il est lauréat du prix compagnie ADAMI et du prix de la mise en scene au festival d’Anjou pour Hamlet.

De 2014 à 2017, Igor Mendjisky est nommé artiste associé au théâtre du Nord, Centre Dramatique National de Lille, sous la direction de Christophe Rauck.

A partir de la saison 2019/2020 il sera artiste associé au théâtre Firmin Gémier La Piscine sous la direction de Marc Jeancourt.
Depuis 2011, Igor Mendjisky dirige des stages à la MPAA, à la Sorbonne, à la Classe Libre de Florent, à L’ESAD, à l’ESCA, à l’école nationale du Nord, au Théâtre national Louis Aragon à Tremblay, au Lycée de Luzarches, et dans divers Lycées du 93 avec le TGP Centre Dramatique national de Saint Denis et la scène nationale de Tremblay.

Au cinéma et à la télévision, il est dirigé entre autres par Lola Doillon et Cédric Klapich dans 10 pour cent,  Edouard Niermans dans Le 7ème Juré, Félix Olivier dans Vivre libre ou mourir, Gilles Behat dans Requiem pour un assassin, Sébastien Grall dans Clara, une passion française, Emilie Deleuze dans Jardinage Humain...

En 2011 Il coréalise avec Vincent Giovanni le pilote d’un format court il fallait vous les présenter. En 2012 et 2017 il réalise et écrit deux courts métrage Mon papy et La lune veille sur eux tous deux produit par Topshot production.

En 2018 il écrit et coréalise avec Vincent Giovanni un long métrage indépendant La trajectoire du homard prix du public au Champs Elysées Film Festival. Il développe actuellement un long métrage Le bruit de la mer avec Entre 2 et 4 Production et une série en huit épisodes Cité 19 avec le groupe Makever.
En 2013 J’ai couru comme dans un rêve pièce qu’il a mis en scène et mis en page est éditée aux éditions Archimbaud Editeur et Riveneuves éditions, préface de Wajdi Mouawad. En 2016, IDEM et Notre Crane comme accessoire dont il dirige l’écriture sont édités chez Acte Sud Papiers.

A la radio, il enregistre régulièrement des fictions avec Marguerite Gateau et Cedric Aussir ; Kafka sur le rivage, Bouli Miro, Vaterland, Le Château, Agrippine, Maxime dans sa tête, Le chat du rabbin…

Gretel, Hansel et les autres