MEAULNES

 

Un spectacle de Nicolas Laurent d'après le roman d'Alain-Fournier
Avec Max BouvardCamille LopezPaul-Émile Pêtre
Création vidéo Loïs Drouglazet et Thomas Guiral
Son Marc Arrigoni
Scénographie Claire Gringore
Production déléguée Centre Dramatique National de Besançon Franche-Comté
Coproduction Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - CDN, MA Scène Nationale - Pays de Montbéliard, Compagnie Vraiment Dramatique
Avec le soutien de Ville de Besançon, la Région Bourgogne Franche-Comté, DRAC Franche-Comté

 

Intentions de mise en scène

Comme les personnages du roman qui cherchent, à s'en essouffler, à retrouver la fête perdue, nous ferons des expériences sur le plateau pour tenter de recréer le "spectacle perdu du Grand Meaulnes". A partir de l'adaptation du roman, il s'agira de mettre en scène la puissance poétique du roman, les paradoxes féconds qu'ils engendrent (roman de la jeunesse/roman désenchanté...), plus que de tenter de raconter fidèlement cette histoire.

Pour cela, les comédiens traverseront plusieurs degrés d'incarnation, plusieurs modes de jeu très différents; non pas dans leur expression mais dans leur rapport au public. Ainsi de narrateurs, ils finiront personnages en étant passé par une adresse directe, simple au public, s'exprimant quasiment en leur nom. L'originalité du spectacle tiendra dans cette capacité de reconstruire, au fur et à mesure de la représentation, ce qu'il est convenu d'appeler le quatrième mur, après l'avoir mis à bas. Cette structure suit, me semble-t-il, la structure initiale du roman : émerveillement, désenchantement, renoncement salvateur ou tragique.

Au delà du spectacle en train de se faire, je voudrais montrer l'adaptation en train de se faire. Le passage de la forme du roman à la forme dramatique est complexe et riche, elle pose des questions de choix, de coupes... mais aussi des questions de forme interrogeant la singularité du théâtre et du roman, leurs possibles points de convergences mais aussi leurs identités parfois irréconciliables. Ainsi, il sera possible de me voir à l'écran de mon  traitement de texte corrigeant la partition des comédiens au fur et à mesure de leurs improvisations, des avancées de la narration, ou au contraire voir les comédiens lire un nouveau texte apparaissant sous leurs yeux ou rejouant plusieurs fois une même scène adaptée différemment... Le travail de répétitions nous montrera les multiples autres moyens de rendre cette « traduction » visible, le texte devient spectacle.

Dans ce dispositif de laboratoire d'adaptation, la vidéo sera un recours essentiel, élément central de la scénographie, elle permettra à la fois de créer l'illusion théâtrale en même temps que de la défaire. Tantôt fonctionnant comme une toile peinte ou comme organisatrice de l'espace, tantôt donnant à voir – par des captations d'images en direct – les coulisses de la représentation ou un point de vue inédit sur le plateau (en continuant d'élaborer le procédé vidéo inventé pour Les Événements Récents). Le dispositif est encore à inventer à ce jour, cependant l'idée d'avoir trois espaces de projections me semble nécessaire, deux cyclos issus des côtés du plateau et se courbant vers le lointain, laissant juste un couloir, ainsi qu'un sol permettant la projection. A cela, ajoutons la possibilité de

« mapper » des objets à trois dimensions à l'intérieur de cet espace.

 

Dates de représentations

CDN de Besançon Franche-Comté 15 au 19 janvier 2019

15, 16 et 18 janvier à 20h / 17 janvier à 19h / 19 janvier à 18h

 

Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN 14 au 16 février 2019

 

14 février à 19h30 / 15 février à 20h30 / 16 février à 18h

 

 

CRÉATION 

CDN Besançon - Franche Comté 24 au 28 janvier 2017

 

MA scène nationale (Montbéliard)  7 février 2017

Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - CDN 9 au 11 mars 2017

 

Télécharger
Dossier Meaulnes.pdf
Document Adobe Acrobat 2.2 MB