IL N'Y A PAS DE AJAR un « Monologue » contre l’Identité

 

Texte de Delphine Horvilleur

Mise en scène Johanna Nizard et Arnaud Aldigé

Jeu Johanna Nizard

Création sonore Xavier Jacquot

Création lumière, scénographie François Menou

Création maquillage Cécile Kretschmar

Création costume Marie-Frédérique Fillion

Collaborateur artistique Frédéric Arp

Conseiller dramaturgique Stéphane Habib

Regard extérieur Audrey Bonnet

Photos du spectacle ©Pauline Le Goff

 

Production En Votre Compagnie

Coproduction Théâtre Montansier - Versailles, Théâtre Romain Rolland de Villejuif, Les Plateaux Sauvages, Communauté d’Agglomération Mont-St-Michel-Normandie, Comédie de Picardie

 

Avec le soutien et l’accompagnement technique des Plateaux Sauvages et du 909, espace de transmission et de production artistique

Avec le soutien du Fond SACD Théâtre

 

Projet soutenu par le ministère de la Culture, la DRAC Île-de-France et la Région Île-de-France

Spectacle soutenu par l’ADAMI et le dispositif ADAMI Déclencheur

 

Texte édité aux Éditions Grasset

 

Résumé

« Je m’appelle Ajar, Abraham Ajar, initiales AA. »

Delphine Horvilleur est rabbin, conteuse, ancienne journaliste et directrice de la revue Tenou’a. Elle nous livre ici la savoureuse histoire d’Abraham Ajar, personnage sans âge, juif, souris, python, musulman, chrétien, fils imaginaire d’Émile Ajar, écrivain fictif inventé par Romain Gary, qui reçut en 1975 un impensable deuxième prix Goncourt pour son roman La vie devant soi.

Après Réflexions sur la question antisémite et Vivre avec nos morts (éditions Grasset), elle compose pour le théâtre ce « monologue contre l’identité ». Johanna Nizard incarne ce personnage indéfinissable, qui apostrophe le monde du fond de son « trou juif ». À coups de certificats, il revendique sa  "non-existence", lui, le fils fictif de la plus grande mystification littéraire de l’histoire.

Nous ne sommes jamais « que ce que nous pensons être », et face à l’appartenance, aux discriminations et la revendication identitaire toujours plus forte, le théâtre de Delphine rêve d’avancer, de croire en l’autre, d'inventer des ponts sur lesquels danser...

 

Calendrier

Les Plateaux Sauvages – Paris du 19 au 24 septembre 2022 -  6 représentations

Théâtre de Suresnes Jean Vilar le 8 novembre 2022 - 1 représentation

Théâtre de Sens le 18 novembre 2022  - 1 représentation

Théâtre Romain Rolland de Villejuif (festival Les Théâtrales Charles Dullin) du 29 novembre au 3 décembre 2022  - 5 représentations

Théâtre du Rond-Point – Paris du 13 au 23 décembre 2022 - 10 représentations

Théâtre de Chelles le 28 janvier 2023 - 1 représentation

Théâtre Montansier de Versailles les 3 et 4 février 2023 - 2 représentations

Châteauvallon-Liberté - Scène nationale de Toulon du 7 au 9 février 2023 - 3 représentations

Théâtres de Maison Alfort le 16 février 2023 - 1 représentation