Delphine Horvilleur

Rabbin au sein de l'association Judaïsme en Mouvement, elle dirige la revue de pensées juives Tenou'a.

Elle y mène notamment des ateliers d'étude de la Bible et du Talmud qui réunissent chaque mois des centaines de personnes.

Elle est l'auteur de nombreux livres, parmi lesquels Réflexions sur la question antisémite (Grasset 2019) et Vivre avec nos morts (Grasset 2021). Elle dit que le métier le plus proche de celui de rabbin est d'être conteur, et elle croit à la force du récit qui nous relie et nous relit.

 

"Il n'y a pas de Ajar" est son premier texte écrit pour le théâtre. 

 

 

 

Johanna Nizard

 Johanna Nizard est actrice et metteuse en scène. 

Après des années au Conservatoire de Nice dans la Classe de Muriel Chaney, elle rentre à L’ERAC, ce qui lui donnera l’occasion de travailler avec Michel Duchaussoy, Guy Tréjean, Jean Marais, Jacques Seiler, Dominique Bluzet...

Au théâtre, elle joue Shakespeare, Goldoni, Sarraute, Brecht, Marivaux, Schnitzler, Feydeau, Aragon, Schiller, Montherlant, Duras, Fosse, Dario Fo, Rémi de Vos, Marion Aubert, Laurent Mauvignier, qui écrira pour elle Une légère blessure , spectacle créé au théâtre du Rond-point en 2016...Elle travaille sous la direction de Jacques Lassalle, Philippe Calvario, Eric Vigner, Mathieu Genet, Marion Lévy, Marion Guerrero, Thomas Blanchard, Othello Vilgard, Thierry Falvisaner, Antoine de La Roche, Daniel San Pedro, Julien Rocha.

On l’a vu dans la Série 10% (Saison 3 et 4) réalisé par Marc Fitoussi. Au cinéma, elle joue pour Michel Hazanavicius, Eric Besnard, Leos Carax, Solveig Anspach...

 

En parallèle, elle réalise un court- métrage Loin d’eux, d’après le premier roman de Laurent Mauvignier. Elle met en scène Le Mensonge de Nathalie Sarraute, Sur la grand-route et Le chant du Cygne de Tchekhov, ainsi que Si ça va, Bravo de Jean-Claude

Grumberg.

 

Depuis plusieurs années elle participe aux fictions de France Culture et France Inter.

 

 

 

Il n'y a pas de Ajar

 Un « Monologue » contre l’Identité