Akila - Le Tissu d'Antigone

Texte et mise en scène Marine Bachelot Nguyen

 

Interprètes Mouna Belghali, Hiba El Aflahi, Nikita Faulon, Damien Gabriac, Thomas Germaine ou Serge Gaborieau (en alternance), Arnold Mensah

Création musicale et interprétation Raphaël Otchakowsky

Assistante à la mise en scène Delphine Battour

Scénographie Bénédicte Jolys

Régie générale et lumière Gweltaz Chauviré

Régie son Pierre Marais

Costumes Laure Fonvieille

 

Production Gabrielle Jarrier

Administration Charlotte Hubert-Vaillant

 

Coproduction Le Canal - scène conventionnée d'intérêt national (Redon, 35) ; Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique (Nantes, 44) ; La Maison du théâtre (Brest, 29) ; La Paillette, Maison des Jeunes et de la Culture (Rennes, 35) ; La Passerelle, scène nationale (Saint-Brieuc, 22); Le théâtre du Champ au Roy (Guingamp, 22) ; Le théâtre du Pays de Morlaix (Morlaix, 29)

 

Autres partenaires et soutiens L'Aire Libre - Centre de Production des Paroles Contemporaines (Saint-Jacques-de-la-Lande, 35) ; Le CDN de Normandie-Rouen (Rouen, 76) ; Spectacle vivant en Bretagne pour la lecture à Avignon en juillet 2018 ; le TU-Nantes (Nantes, 44) ; le fonds d'insertion de l'École du TNB (Rennes, 35)

 

Construction du décor Atelier du Grand T, théâtre de Loire-Atlantique

 

Certaines représentations bénéficient du dispositif de soutien à la diffusion « Avis de Tournées » porté par l’ODIA Normandie, la Région Pays de la Loire et Spectacle vivant en Bretagne.

 

 

 

Le texte est publié chez Lansman Éditeur, 2020.

 

Présentation

Dans la France post-attentats, pendant une minute de silence dans la cour d'un lycée, une élève pose un foulard blanc sur ses cheveux. Ce geste interdit provoque remous et interrogations dans la communauté scolaire, qui entre progressivement en crise. D'autant plus que cette jeune adolescente s'avère être la sœur d'un des terroristes coupables de l'attentat. Un frère mort à qui elle semble vouloir rendre les hommages funéraires, envers et contre tous...

 

Inspirée du mythe d'Antigone et du poids des tragédies familiales, cette fiction vient soulever et interroger divers conflits contemporains, faire émerger leurs racines politiques et coloniales. Questionner les lois érigées par la République, tenter de démêler les racines de la violence et du terrorisme. Mais aussi donner à voir et à entendre une jeunesse des quartiers populaires qui ne se résout pas au fatalisme, ni aux spirales du sacrifice, malgré les destins conditionnés auxquels les structures sociales l'assignent.

 

Calendrier

Le Canal, Redon (35) - 7 janvier 2021

ainsi qu'une représentation scolaire le 8 janvier

 

La Maison du théâtre, Brest (29) - 12 janvier 2021

 

Théâtre du Pays de Morlaix (29) - 14 et 15 janvier 2021

 

La Renaissance, Mondeville (14) - 21 janvier 2021

 

MC:2, Grenoble (38) - 30 mars au 1er avril 2021

 

TU Nantes (44) - 12 et 15 avril 2021

 

Saint-Barthélémy d'Anjou (49) - Octobre et novembre 2021 (report THV)

 

La Passerelle, Saint-Brieuc (22) - 9 et 10 novembre 2021 (report) 

 

La Paillette, Rennes (35) - 17-18 novembre 2021 (report)