SAMO, A TRIBUTE TO BASQUIAT

 

Texte Koffi Kwahulé

D'après l'oeuvre et la vie de Jean-Michel Basquiat
Mise en scène Laëtitia Guédon
Avec Eriq EbouaneyYohann Pisiou, Willy Pierre-Joseph et Nicolas Baudino
Musique Blade MC Alimbaye et Nicolas Baudino
Chorégraphie Willy Pierre-Joseph
Lumières David Pasquier
Son Géraldine Dudouet
Scénographie Emmanuel Mazé
Vidéo Benoît Lahoz
Production Compagnie 0,10

Coproduction La Comédie de Caen – Centre Dramatique National de Normandie, Le Théâtre des Quartiers d'Ivry – Centre Dramatique National du Val de Marne, La Loge (Paris), Tropique Atrium – Scène Nationale de la Martinique, Théâtre Victor Hugo – Bagneux / Vallée Sud Grand Paris.

Avec le soutien du Fonds SACD Théâtre,  de l'ADAMI et d'Arcadi - Organisme culturel régional d’Ile de France. 
Ce texte est lauréat de la Commission nationale d'Aide à la création de textes dramatiques – Artcena.  

Résumé

Issu de la middle class new-yorkaise, Jean-Michel a tout juste 18 ans lorsqu'il fugue de chez ses parents pour rejoindre les rues de Soho Manhatann.

Avec Al Diaz, il crée le personnage de SAMO, macule les murs de la ville de graffitis  lapidaires, poétiques, politiques...

Au Mudd Club, il enflamme la piste de danse comme personne, performe de la "noise music" avec le groupe Gray, rencontre Keith Haring, enlace Madonna, et de Jean-Michel il devient « Basquiat ».

Samo A Tribute to Basquiat, raconte ce passage de l'ombre à la lumière.

C'est une oeuvre indisciplinée de Koffi Kwahulé écrite pour deux musiciens, un acteur et un danseur.

C'est une fausse interview fragmentée où l'on retrouve le jeune Basquiat et ses fantômes: le père omniprésent, la mère folle, une Amérique qui s'affranchie à peine de la ségrégation, Charlie Parker et la soif irrépressible de devenir un star.

 

Au plateau, il le corps contemporain de Willy Pierre-Joseph mêlée à la rage  du hip hop...

Au plateau, il y a le flow acide de Blade MC Alimbaye tuilé par le jazz frénétique de Nicolas Baudino...

Au plateau, il y a, au centre, la voix et le visage de Yohann Pisiou, incarnation fugitive de l'artiste noir américain.

 

Basquiat meurt à 27 ans d'une overdose d’héroïne après avoir marqué à jamais le monde de l'art contemporain.

A l'aube des heures de gloire, nous vous présentons Basquiat qui construit sa couronne de lumière.

 

Presse

" Obstinément indisciplinée, Laëtitia Guédon mixe théâtre (le texte est de Koffi Kwahulé), danse, musique et vidéo pour évoquer Jean-Michel Basquiat, l'enfant terrible du street art, juste avant sa rencontre avec Andy Warhol et sa première exposition en 1980. On découvre son enfance entre une mère folle et un père violent, ses premiers pas dans la rue et sa rage de vivre sous le pseudonyme de Samo (Same Old Shit). Il boxe sans cesse avec les conventions, tout en esquivant les coups et les préjugés raciaux d'une Amérique profondément endogame. Trois figures de Basquiat s'affrontent dans un flow rythmé par des accents jazz, hip-hop et électro. Trois interprètes, brûlants de force et de désir, offrent une vision nerveuse, musclée, poétique et engagée d'un héros noir de la middle class new-yorkaise qui a a bousculé son destin pour devenir célèbre. "  Thierry Voisin Télérama - TT

 

" [...] Ambiance de l’underground new-yorkais des années quatre-vingt où vécut Jean-Michel Basquiat (1960-1988), d’origine haïtienne et porto-ricaine,  graffitant les murs de Soho avec ses acolytes Al Diaz et Shannon, sous le pseudonyme de SAMO, acronyme de Same Old Shit (Cette même vieille merde). Messages lapidaires poétiques et politiques, dans une Amérique contestataire en pleine effervescence.

 «La royauté, l’héroïsme et les rues », répondait Jean-Michel Basquiat au très influent critique d’art Henry Geldazahler qui lui demandait de qualifier son travail. Laëtitia Guédon recrée l’univers de cet artiste-star noir américain, dans un spectacle habilement architecturé entre texte, musique, danse et vidéo. Elle avait rencontré l’écriture de Koffi Kwahulé  avec Bintou,  qu’elle avait mis en scène, de façon tout à fait prometteuse, en 2009. Pour SAMO, hommage à Basquiat, elle lui a passé commande d’une pièce où mots et musiques s’imbriquent. Imprégnée de jazz, après s’être concerté avec les musiciens du spectacle, l’auteur a écrit un texte où deux voix se croisent, celles du jeune  Jean-Michel Basquiat, (Yohann Pisiou), et de son père, Gérard Basquiat (Blade MC Alimbaye). [...]"  Mireille Davidovici Théâtre du blog

 

" S'attaquer à la vie et à l'oeuvre de Jean-Michel Basquiat exige une jolie dose de témérité. Ou beaucoup de passion. Ou les deux à la fois. C'est le cas de la metteuse en scène Laëtitia Guédon qui signe avec SAMO un hommage tout personnel au peintre et graffeur qui mit le feu aux murs des rue de New-York dès son adolescence... "

Rosita Boisseau Le Monde  

 

" Sur le plateau, Samo est décomposé. Avec trois interprètes, le danseur Willy Pierre-Joseph, les comédiens Yohann Pisiou et Blade MC Alimbaye. Ce dernier est aussi musicien [...] Blade utilise un "looper", sorte de boîte électronique qui permet d'enregistrer, mixer, et reproduire, déformés, ralentis ou pas, sons et voix. Le mélange est savant. Envoûtant. Avec une partie laissée à l'improvisation. [...]

Le travail de peinture, le graff de rue, l'émergence d'une nouvelle expression plastique, surgit aussi sur la scène avec les vidéos de Benoït Lahoz qui n'ont ni vocation ni ambition d'illustrer le propos, mais d'être la traduction des mots, de la pensée... "

L'Humanité

 

Télécharger
Revue de presse complète
Revue de presse Samo.pdf
Document Adobe Acrobat 5.4 MB

Dates de représentations

 

Théâtre de la Tempête Du 11 janvier au 2 février 2019

mardi au samedi à 20h30 / dimanche à 16h30 / samedi 12 janvier à 18h 

 

L'Artchipel - Scène nationale de la Guadeloupe 19 et 20 octobre 2018

Théâtre des Ilets - CDN de Montluçon 6 et 7 novembre 2018

Théâtre Scène des Trois Ponts (Castelnaudary) 15 novembre

Centre Culturel L'Imprevu (Saint Ouen l'Aumône) 27 novembre 2018

 

 

Comédie de Caen - CDN de Normandie 27 février au 2 mars 2017

L'Atrium (Fort-de-France) 9 et 10 mars 2017

Théâtre des Quartiers d'Ivry - CDN de Val de Marne 22 mars au 1er avril 2017

La Loge (Paris) 4 au 14 avril 2017

Théâtre Victor Hugo (Bagneux) 21 avril 2017

Quai des Arts (Argentan) 27 avril 2017

 

Télécharger
Dossier du spectacle
Dossier-SAMO.pdf
Document Adobe Acrobat 2.9 MB