Julien Rocha

Julien Rocha est co-fondateur en 2003 et depuis co-responsable artistique de la Compagnie Le Souffleur de Verre avec Cédric Veschambre (compagnie associée à la Comédie de Saint-Étienne – CDN (42) jusqu’en juin 2016 et compagnie Artiste Associée au Caméléon – Pont-du-Château (63), scène labellisée pour l’émergence et la création en Auvergne-Rhône- Alpes de 2020 à 2022).

 

Il est, jusqu’en 2018, comédien de l’Ensemble artistique de la Comédie de Saint-Étienne – CDN. En 2019, il est titulaire du Diplôme d’État de Professeur de Théâtre. Il s’est formé au Conservatoire National de Région de Clermont-Ferrand puis à l’École de La Comédie de Saint-Etienne – CDN, auprès notamment de Eric Vigner, Daniel Girard, Jean-Claude Drouot, Serge Tranvouez, Anatoli Vassiliev, Michel Azama, Roland Fichet..

 

Il réalise en 2004 sa première mise en scène Farder (cacher ce qui peut déplaire) puis Vals Dabula spectacle jeune public, viennent ensuite Tentative intime partie 1Pourquoi n’es-tu pas dans ton lit ? (Courteline, Feydeau et Labiche), Le Songe d’une nuit d’été (W. Shakespeare) et Gulliver (d’après Swift) spectacle jeune public co-mis en scène avec Cédric Veschambre. Il passe commande d’un texte à l’auteure Sabine Revillet sur le principe de l’autofiction, met en scène et interprète Justin, théâtre musical et chanté. Il met en place un travail laboratoire à partir de la pièce de Tony Kushner Angels in America qui donne lieu à plusieurs works in progress. S’ensuivra Angels in America Quatuor.

Avec Cédric Veschambre, il met en scène dans sa version salle Le Songe d’une nuit d’été, créé à La Comédie de Saint- Etienne – CDN en 2012 et Le roi nu d’Evgueni Schwartz, traduction André Markowicz, en 2013. Cette même année, il met en espace et interprète la lecture-spectacle Candide ou le nigaud dans le jardin d’après Voltaire.

 

Pour La Comédie de Saint-Etienne il met en scène Enigma Rätsel d’après Stefano Massini, Le K Bernard Marie d’après la vie et l’oeuvre de Bernard Marie Koltès, formes brèves destinées au milieu scolaire et aux actions de médiation.

 

Il répond avec Cédric Veschambre en 2014 à la commande de son dispositif ‘‘Itinérance’’ par Les gens que j’aime de Sabine Revillet.

Il poursuit les propositions jeunes publics, avec Les Aventures d’Aglaé au pays des malices et des merveilles, co-auteur avec Sabine Revillet.

En 2017, il écrit, met en scène et joue Oliver, une réécriture contemporaine d’Oliver Twist de Charles Dickens.

La même année il met en scène Des Hommes qui tombent de Marion Aubert, variations autour de Notre-Dame-des-fleurs de Jean Genet.

Membre de l’Ensemble Artistique de La Comédie de Saint-Étienne – CDN, il participe au projet Et maintenant ! pour l’ouverture de la nouvelle Comédie en jouant dans Petits frères, texte et mise en scène d’Elsa Imbert.

En janvier 2020, suite à des résidences d’écriture et de création, il mettra en scène la création théâtrale jeune public Neverland (jamais-jamais), librement inspiré de Peter Pan de J. M. Barrie.

 

En novembre 2020, il créera la mise en scène de Surexpositions (Patrick Dewaere), texte de Marion Aubert.