IVRES

 

Pièce en deux actes de Ivan Viripaev

Traduction du russe par Ambre Kahan et Anna Ivantchik

 

Mise en scène Ambre Kahan

 

Avec Yorick Adjal, Blade Alimbaye, Jean Aloïs Belbachir, Julie Bouriche, Jean-Baptiste Cognet, Monica Budde, Lucile Delzenne, Olivier Dupuy, Florent Favier, Magali Genoud, Laurent Meininger, Charlotte Ravinet, Tristan Rothhut, Laurent Sauvage, Laure Werckmann

Avec la voix de Thomas Jolly

 

Création Musique Jean-Baptiste Cognet

Scénographe Anne-Sophie Grac

Créatrice Son Orane Duclos

Créatrice Lumières Zélie Champeau

Créatrice Costumes Charlotte Gillard

Assistant mise en scène Romain Tamisier 

 

 

Production La Compagnie Get Out

Production déléguée Le Quai - CDN d'Angers Pays de la Loire

Coproductions Les Célestins - Théâtre de Lyon, Théâtre de Montansier – Versailles, Théâtre de Villefranche-sur-Saône – Scène conventionnée, Compagnie Klein Corp, Théâtre National de Strasbourg

 

Avec le soutien de la Comédie de Valence - CDN Drôme Ardèche

Résumé

 

Ivres, comme son nom l’indique, parle d’ivresse. L’ivresse certes alcoolisée, mais surtout de l’ivresse en général. L’ivresse de Dieu, l’ivresse de l’amour, l’ivresse de la libération, de la vérité. A travers elle, Ivan Viripaev nous parle de tout autre chose. Du réveil. Cette pièce en deux actes est une succession de tableaux où se croisent des êtres plus ivres les uns que les autres, et ce, tout au long d’une nuit. Des couples, des amis, des inconnus, se rencontrent, s’affrontent et se confrontent, se retrouvent ou se trouvent. Ils ne tiennent plus debout. Ils n’ont plus d’appui. Les masques tombent, les filtres s’effritent, il n’y a plus de codes sociaux, tout devient transgressif jusque dans la langue et les vérités nous percutent en plein cœur.

 

Le vertige est le point de départ.

 

Tenir debout, se dresser ou se redresser dans une société qui nous demande de courber l’échine. Retrouver notre verticalité, celle-là même qui constitue notre humanité, est en soi un acte de résistance aujourd’hui. Embourbés dans nos contradictions, nous luttons chaque jour un peu plus pour garder un équilibre, même fragile, face à cette violence quotidienne.

 

C’est une pièce qui soigne.

 

Elle est portée par 14 acteurs et 1 musiciens. C’est un échantillon d’humanité qui se déploie. La metteure en scène a rassemblé des interprètes qu’elle a rencontré tout au long de son parcours de vie et de théâtre. Pas un de ces acteurs ne se ressemblent. Et pourtant une sorte d’unité opère...

 

Calendrier

Novembre 2020 - Les Célestins, Lyon

 

Télécharger
IVRES_dossier_de_production_4fev21.pdf
Document Adobe Acrobat 40.3 MB