NIGHT IN WHITE SATIE

(l'ADAMI fête Satie)


 

Texte Pierre Notte et Erik Satie

Mise en scène Pierre Notte

Compositeur Erik Satie

 

Avec Donia Berriri, Anita RobillardKevin MischelNelson-Rafaell Madel et Nicole Croisille.

 

Assistante à la mise en scène Anita Robillard 

Chorégraphies Kevin Mischel 

Lumières Antonio de Carvalho

Son David Geffard 

Arrangements et piano Donia Berriri

Vidéos Mathias Lameda 

 

Production déléguée La compagnie des gens qui tombent 

Coproduction L'Adami et le Théâtre du Rond-Point 

 

Avec le soutien du Prisme – Saint-Quentin-en-Yvelines.

 

Résumé


Une maison de famille avec piano à queue. Et cuisine.

On dîne, chaque soir, on parle. Débats. On chante, on grignote. Mais les phrases sont de Satie, les chansons aussi. Un jeune homme, Erik Satie lui-même, génie familier, parle peu, ne s’y retrouve pas, dans cette famille où l’on rend des hommages, où on parle de tout, de rien, dans le vide, alors il danse. Il bouge, il quitte la famille et la tribu, le clan, casse les codes, misanthrope peut-être, et il danse, s’échappe, s’évade. 

On dîne toujours, on rêve d’être un autre, une autre, une Diva de l’empire, un chat adoré, d’être soudain hors de cette catastrophe : les autres, le clan, comme Satie fuyait le monde, drôle et fou, cinglant, cassant, perdu. On en fait un cabaret, avec de la danse, du chant, des drôleries et du tragique, un repas tout en blanc, une fête funèbre, un vrai cabaret refuge de ceux qui ne trouvent pas leur place dans le monde. 

On dit du Satie, on chante du Satie, on joue du Satie, on fait du Satie, on danse et on devient Satie, on le raconte, on l’incarne, on déploie sa folie, on la danse et on la chante. 

Kevin Mischel, Anita Robillard, Nelson-Rafaell Madel, Donia Berriri : un danseur joueur, une chanteuse comédienne, un comédien chanteur, une pianiste chanteuse… Ils font la cuisine, prépare la fête et la défaite, ils jouent la catastrophe d’être ensemble.

Et débarque, en guest des guests, la star des cabarets anciens, variétoche et jazz réconciliés, la grâce des grandes dames de la chanson, elle a connu Satie et Ravel quand ils étaient adolescents : Nicole Croisille s’offre un petit verre de Côtes du Rhône, et entonne des airs de Satie, dans un joyeux bordel qu’elle ponctue d’insolentes citations : « On peut tout faire avec trois trompettes. Tout. »

 

Dates des représentations


 

 THÉÂTRE DU BALCON - Avignon OFF

7 au 30 juillet 2017 à 22h15

 Relâches les 11, 18 et 25 juillet

 


Télécharger
Revue de presse Night in white Satie.pdf
Document Adobe Acrobat 2.8 MB