Pierre Notte

Auteur, compositeur, metteur en scène, comédien, Pierre Notte a été animateur dans un centre de loisirs, journaliste et secrétaire général de la Comédie-Française. Il est depuis 2009 auteur associé et rédacteur en chef au Théâtre du Rond-Point, où il a écrit et mis en scène J’existe ( foutez-moi la paix) (2009) ; Sortir de sa mère et La Chair des tristes culs (2013) ; Perdues dans Stockholm (2014) ; C’est Noël tant pis (2015), Sur les cendres en avant (2016) et La Nostalgie des blattes (2017).

Il a mis en scène Kalashnikov de Stéphane Guérin (2013), et joué dans sa pièce Et l’enfant sur le loup (2010), mise en scène par Patrice Kerbrat.

Il est l’auteur de Moi aussi je suis Catherine Deneuve et Journalistes (mises en scène de Jean-Claude Cotillard) ; Demain dès l’aube (mise en scène Noémie Ronseblatt) ; Deux petites dames vers le Nord (mise en scène Patrice Kerbrat) ; Pédagogies de l’échec (mise en scène Alain Timar) et de Ma folle otarie, qu’il met en scène en 2016 à Avignon au Théâtre des Halles .

Ses pièces ont été présentées en France, en Allemagne, en Italie, en Grèce, en Autriche, en Angleterre, au Japon, en Bulgarie, aux États-Unis, au Liban ou en Russie. À Tokyo, il a donné des récitals de chansons, et signé en 2015 la mise en scène de Moi aussi je suis Catherine Deneuve en japonais. Il est l’auteur des romans Quitter le rang des assassins (Gallimard - collection blanche  2018), J’ai tué Barbara (Philippe Rey - 2018), Tokyo, Catherine et moi (Gallimard - le sentiment géographique- 2017), La Chanson de madame Rosenfelt (Maurice Nadeau - 1993).

Il est chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres. Il a été nommé à cinq reprises dans la catégorie « auteur » aux Molières, il a reçu le prix jeune talent de la SACD, le prix Émile Augier de l’Académie française et le prix Beaumarchais 2017 du Figaro.

Sa compagnie Les gens qui tombent a pour parrains Judith Magre et Fernando Arrabal.